Article du RL en date du 29 octobre.

Henriville : l’effacement des réseaux inauguré rue de la Libération

Les travaux d’effacement des réseaux secs de la rue de la Libération, depuis l’église jusqu’à la sortie du village vers Cappel viennent d’être inaugurés ce mercredi, après une année de travaux.

Lors de l’inauguration du chantier d’effacement des réseaux, de nombreux élus et officiels se sont rassemblés rue de la Libération. Parmi eux, Nicole Muller-Becker, vice-présidente du conseil régional, Carmen Dilligent, vice-présidente du conseil départemental, Pierre Lang, président de la communauté de communes de Freyming-Merlebach, Françoise Goldité et Laurent Kleinhentz, conseillers départementaux, des élus des communes voisines, des représentants des entreprises ainsi que les élus de Henriville.

Le maire, Denis Eyl, a remercié les divers partenaires financiers : « Sans qui ce projet n’aurait pas pu aboutir ». Rappelant également les bonnes relations qui ont prévalu pendant la durée des travaux, il a souligné : « le sérieux, l’efficacité » de l’entreprise Vigilec titulaire du marché des travaux.

Une volonté des élus

Ces travaux répondent à une volonté des élus d’aménager un tronçon entier, visible « à moindre coût et sans défigurer l’ensemble ». Avec la mise en place de nouveaux luminaires à led équipés d’ampoules de 70 watts, des aménagements de massifs paysagers, ces travaux avaient aussi une visée sécuritaire avec l’installation d’un feu qui passe au rouge quand la vitesse dépasse la limitation sur cette longue ligne droite. Sans oublier l’esthétique et la valorisation du patrimoine avec la disparition des multiples câbles aériens et la rénovation des trottoirs.

Financements multiples

D’un montant total de 541 625 € HT, les travaux ont été financés par le Département, par le Conseil régional, des amendes de police, la réserve parlementaire, la Communauté de communes de Freyming-Merlebach, le Selem et par un emprunt sur 15 ans.

Dans le prolongement de ce premier tronçon, le maire a évoqué un nouveau projet avec l’enfouissement des réseaux secs de l’autre côté de l’église, en direction de Farébersviller, avec l’espoir d’être une fois encore soutenus financièrement pour mener à bien l’opération.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

Powered by WordPress